Best Lawyers for Sports Law in France

Search Best Lawyers Now

*This search returned more than the maximum results. Please refine your search using the links above.
Lawyer
  • Location:
    Paris, France
  • Practice Areas:
    Sports Law

  • Location:
  • Practice Areas:

Practice Area Definition

Sports Law Definition

Due to the growing number of participants and members of sports associations and federations, the development of sports events, the professionalization of the sports sector and the international character of sports, various fields of law (in particular commercial law, competition law, administrative law, civil and criminal liability, employment law, tax law, EU law, IP law) are called upon to respond to these new challenges while a significant body of sports-related legislation has developed. Since 2006, the special rules relating to sport in France are contained in a Sports Code.

Sports law is very transversal in nature and does not have strictly defined boundaries. Sports law is composed of a juxtaposition of diverse rules and norms relating to the organization of sports competitions and sporting activities more generally. Sports law is constantly evolving.

A lawyer specializing in sports law must therefore be able to:

Respond to the various problems experienced by the different operators in the sports sector: institutions (Olympic and federal bodies, national and international public institutions, sports ministries, decentralized public services), private bodies (legal and tax aspects of companies and sports associations), athletes (training, employment and tax status, use of rights relating to personality etc.), committees to bid for and host international sports events, sports marketing companies and sports rights agencies.

Fully understand sports financing, namely the public and private financing of professional and amateur sports: public financing (subventions, provision of public facilities, betting and gaming), corporate engineering of sports clubs (securities, acquisition, restructuring), the use of distinctive signs of sports clubs, audiovisual rights over sporting events, partnership contracts, sponsoring, contracts to transfer athletes.

Respond to legal issues relating to the preparation, access, organization and security of sports events and competitions: access of sports clubs and supporters to the competition, rights to information in relation to competitions, litigation relating to the organization and the results of competitions, doping issues, safety at competitions, liabilities of organizers and participants in sporting events, insurance for athletes and sporting events.

Finally, a lawyer specializing in sports law must know the usual solutions to resolve sports disputes by national, international and European courts as well as specific solutions for the sports sector (federation rules, conciliation procedures by the national Olympic committee, arbitration before the Court of Arbitration for Sport) and before national and European competition authorities.

                                                                                                                                                                                                                                                         

En raison du nombre croissant de pratiquants et d’adhérents à des associations et fédérations sportives, du développement des spectacles sportifs, de la professionnalisation du secteur sportif et de l’internationalité du monde sportif, différentes branches du droit (notamment droit commercial, droit de la concurrence, droit administratif, droit de la responsabilité civile et pénale, droit social, droit fiscal, droit de l’Union européenne, droit de la propriété intellectuelle) sont sollicitées pour répondre à ces nouveaux enjeux tandis qu’une importante législation spécifique relative au sport s’est développée. Ainsi, en France, depuis 2006, les lois spéciales liées au sport sont rassemblées dans un Code du sport.

Le droit du sport n’a pas de limites strictement définissables et est très transversal ; il est composé d’une juxtaposition de règles et normes de nature diverses relatives à l’organisation des compétitions sportives et plus largement aux activités sportives ; le droit du sport est mouvant.

L’avocat spécialisé en droit du sport doit donc être en mesure notamment :

De répondre aux problématiques rencontrées par les différents acteurs du sport : les acteurs institutionnels (mouvements olympique et fédéral, institutions publiques internes et internationales, Ministère des sports, services déconcentrés de l'Etat), les groupements privés (aspects juridiques et fiscaux des sociétés et des associations sportives), les sportifs (formation, statut social et fiscal, exploitation des droits de la personnalité..), les comités de candidatures et d’organisation des grands évènements internationaux, les agences de droits médias et de marketing sportif etc.

De bien appréhender le financement du sport, à savoir les circuits de financement publics et privés du sport professionnel et amateur : le financement public (subventions, mise à disposition des équipements publics, paris et loteries), l’ingénierie sociétaire des groupements sportifs (valeurs mobilières, acquisition,  restructuration), l’exploitation des signes distinctifs des groupements sportifs, des droits audiovisuels du spectacle sportif, les contrats de partenariat, de sponsoring, les contrats de transfert des sportifs .

De répondre aux problématiques juridiques soulevées par la préparation, l’accès, le déroulement et la sécurité des manifestations et compétitions sportives : l’accès des groupements sportifs, des supporters à la compétition, le droit à l’information relatif aux compétitions, les contentieux relatifs au déroulement et aux résultats des compétitions, le traitement du dopage, la sécurité des compétitions, les responsabilités des acteurs et organisateurs des manifestations sportives, les assurances des sportifs et des manifestations sportives.

Enfin, l’avocat spécialisé en droit du sport doit connaitre les modes classiques de résolution des litiges sportifs par la justice étatique (nationale, européenne et internationale) et les spécificités de la justice sportive (fédérale, conciliation sous l'égide du CNOSF, traitement arbitral du contentieux sportif -Tribunal arbitral du sport) et devant les autorités de concurrence nationale et communautaires.

Reinhart Marville Torre

Reinhart Marville Torre logo

Due to the growing number of participants and members of sports associations and federations, the development of sports events, the professionalization of the sports sector and the international character of sports, various fields of law (in particular commercial law, competition law, administrative law, civil and criminal liability, employment law, tax law, EU law, IP law) are called upon to respond to these new challenges while a significant body of sports-related legislation has developed. Since 2006, the special rules relating to sport in France are contained in a Sports Code.

Sports law is very transversal in nature and does not have strictly defined boundaries. Sports law is composed of a juxtaposition of diverse rules and norms relating to the organization of sports competitions and sporting activities more generally. Sports law is constantly evolving.

A lawyer specializing in sports law must therefore be able to:

Respond to the various problems experienced by the different operators in the sports sector: institutions (Olympic and federal bodies, national and international public institutions, sports ministries, decentralized public services), private bodies (legal and tax aspects of companies and sports associations), athletes (training, employment and tax status, use of rights relating to personality etc.), committees to bid for and host international sports events, sports marketing companies and sports rights agencies.

Fully understand sports financing, namely the public and private financing of professional and amateur sports: public financing (subventions, provision of public facilities, betting and gaming), corporate engineering of sports clubs (securities, acquisition, restructuring), the use of distinctive signs of sports clubs, audiovisual rights over sporting events, partnership contracts, sponsoring, contracts to transfer athletes.

Respond to legal issues relating to the preparation, access, organization and security of sports events and competitions: access of sports clubs and supporters to the competition, rights to information in relation to competitions, litigation relating to the organization and the results of competitions, doping issues, safety at competitions, liabilities of organizers and participants in sporting events, insurance for athletes and sporting events.

Finally, a lawyer specializing in sports law must know the usual solutions to resolve sports disputes by national, international and European courts as well as specific solutions for the sports sector (federation rules, conciliation procedures by the national Olympic committee, arbitration before the Court of Arbitration for Sport) and before national and European competition authorities.

                                                                                                                                                                                                                                                         

En raison du nombre croissant de pratiquants et d’adhérents à des associations et fédérations sportives, du développement des spectacles sportifs, de la professionnalisation du secteur sportif et de l’internationalité du monde sportif, différentes branches du droit (notamment droit commercial, droit de la concurrence, droit administratif, droit de la responsabilité civile et pénale, droit social, droit fiscal, droit de l’Union européenne, droit de la propriété intellectuelle) sont sollicitées pour répondre à ces nouveaux enjeux tandis qu’une importante législation spécifique relative au sport s’est développée. Ainsi, en France, depuis 2006, les lois spéciales liées au sport sont rassemblées dans un Code du sport.

Le droit du sport n’a pas de limites strictement définissables et est très transversal ; il est composé d’une juxtaposition de règles et normes de nature diverses relatives à l’organisation des compétitions sportives et plus largement aux activités sportives ; le droit du sport est mouvant.

L’avocat spécialisé en droit du sport doit donc être en mesure notamment :

De répondre aux problématiques rencontrées par les différents acteurs du sport : les acteurs institutionnels (mouvements olympique et fédéral, institutions publiques internes et internationales, Ministère des sports, services déconcentrés de l'Etat), les groupements privés (aspects juridiques et fiscaux des sociétés et des associations sportives), les sportifs (formation, statut social et fiscal, exploitation des droits de la personnalité..), les comités de candidatures et d’organisation des grands évènements internationaux, les agences de droits médias et de marketing sportif etc.

De bien appréhender le financement du sport, à savoir les circuits de financement publics et privés du sport professionnel et amateur : le financement public (subventions, mise à disposition des équipements publics, paris et loteries), l’ingénierie sociétaire des groupements sportifs (valeurs mobilières, acquisition,  restructuration), l’exploitation des signes distinctifs des groupements sportifs, des droits audiovisuels du spectacle sportif, les contrats de partenariat, de sponsoring, les contrats de transfert des sportifs .

De répondre aux problématiques juridiques soulevées par la préparation, l’accès, le déroulement et la sécurité des manifestations et compétitions sportives : l’accès des groupements sportifs, des supporters à la compétition, le droit à l’information relatif aux compétitions, les contentieux relatifs au déroulement et aux résultats des compétitions, le traitement du dopage, la sécurité des compétitions, les responsabilités des acteurs et organisateurs des manifestations sportives, les assurances des sportifs et des manifestations sportives.

Enfin, l’avocat spécialisé en droit du sport doit connaitre les modes classiques de résolution des litiges sportifs par la justice étatique (nationale, européenne et internationale) et les spécificités de la justice sportive (fédérale, conciliation sous l'égide du CNOSF, traitement arbitral du contentieux sportif -Tribunal arbitral du sport) et devant les autorités de concurrence nationale et communautaires.